Portail d'informations ski sur les pistes des Aravis

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La sécurité sur les pistes, une affaire de tous...

Retour à la page de l'encyclopédie

 

 

Ce dossier a pour but de vous faire découvrir les missions d'entretien et de sécurité des pistes. La sécurité est une affaire qui concerne aussi bien les professionnels de la montagne que les skieurs qui utilisent les pistes. Vous trouverez ainsi dans cette page les règles de conduite nécessaire à assurer votre propre sécurité ainsi que celle des autres.

Accéder directement à :

 

 

Les missions des acteurs de la montagne

Une piste de ski est un parcours de neige balisé dans les conditions réglementaire et réservé à l'usage de la pratique du ski alpin et des activités connexes dûments autorisées.

 

La sécurité sur les pistes de ski alpin est assurée dans chaque station par le service des pistes composé de personnels qualifiés spécialement formés et entraînés :

  • les pisteurs-secouristes
  • les conducteurs d'engins de damage
  • les nivoculteurs

 

Les missions du service des pistes en période d’exploitation hivernale sont :

  • L’ouverture et la fermeture des pistes.
  • La pose et l’entretien des dispositifs de balisage, de signalisation et de protection des pratiquants. 
  • Le déclenchement des avalanches susceptibles d’atteindre le tracé d’une piste. 
  • La mise à jour de l’information : état d’ouverture et de fermeture des pistes et des remontées mécaniques, conditions météorologiques, risque d’avalanches. 
  • L’accueil des pratiquants au pied des pistes et aux postes de secours situés en général au sommet des remontées mécaniques. 
  • La préparation et l’entretien du manteau neigeux grâce au passage des engins de damage. 
  • La conception des espaces ludiques : snowparks, booarders cross. 
  • La production de neige artificielle. 
  • La participation aux animations et à l'organisation des compétitions.
  • La réalisation des opérations de secours et de recherche.
  

 

 

Les pistes de ski, quelques explications...

Les pistes présentent dans nos stations sont toutes différentes, que ce soit au niveau de leur difficulté ou leur environnement. Voici donc quelques informations générales qui vous permettront de mieux connaître les pistes sur lesquelles vous vous engagez.

 

Couleur des pistes

Les pistes sont classées selon leur niveau de difficultés techniques, en fonction de leur tracé topographique (pente, largeur, etc..) dans des conditions nivo-météorologiques normales, en quatre catégories :

  • Pistes vertes : facile
  • Pistes bleues : difficulté moyenne
  • Pistes rouges : difficile
  • Pistes noires : très difficile


Les pistes sont matérialisées par les balises portant le nom de la piste et numérotées par ordre décroissant dans la descente (la balise 1 se trouvant en bas de la piste). La couleur de ces balises vous indique le niveau de la piste. En cas d'accident, les indications nom de la piste et n° de balise doivent être communiquées au service des pistes pour faciliter l’éventuelle intervention des secours.

Les pistes sont également délimitées par des jalons de la même couleur que les balises pour vous indiquer le chemin. Le ski hors de ces limites est considéré comme hors-pistes.

Attention ! Seules les pistes déclarées ouvertes sont contrôlées, en dehors de celle-ci vous évoluez à vos risques et périls.



Signalisation des dangers


Des jalons rayés noirs et jaunes peuvent être croisés au milieu d'une piste pour signaler un croisement avec une autre piste, ou tout autre obstacle comme une plaque de terre ou de glace voir un rocher. Lorsque vous verrez cette signalisation soyez prudent. Ralentissez !

 

Exemples de balisages et signalisations de dangers.



Le plan des pistes

Le plan des pistes indique :

  • le tracé des pistes et leur couleur
  • le tracé des remontées
  • l'emplacement des postes de secours
  • l'emplacement des restaurants d'altitude

Il est disponible gratuitement auprès des offices de tourisme et des caisses de remontées mécaniques.

 

 

L'entretien des pistes 

Chaque nuit, les dameurs sillonnent les pistes pour les remettre en état après le passage des skieurs :

Prenez garde ! De 17H30 à 8H30 le lendemain, l'accès sur les pistes (même au niveau des fronts de neige) est interdit. Les engins de damage utilisent des câbles pour s'accrocher. Ceux-ci peuvent passer inaperçu dans la neige et sont particulièrement dangereux...

 

 

 



Les règles de conduite sur les pistes et remontées mécaniques

 

1/ Les règles de conduite sur les pistes

Ces règles sont destinées à vous informer de façon simple et claire sur la conduite à tenir sur les pistes. En les suivant, vous profiterez au maximum de votre séjour à la neige et vous pratiquerez votre sport de glisse préféré dans les meilleures conditions de sécurité pour vous-même et pour les autres.

Nous vous conseillons de vous munir dès votre arrivée à la station d'une assurance vous couvrant pour les risques du ski, qui, comme tous les autres sports, en comporte obligatoirement. Les secours ne sont pas gratuits. Les coûts peuvent être très élevés suivant l'endroit où vous êtes secouru et les moyens mis en œuvre (personnel, chenillette, hélicoptère médicalisé, etc...). Les tarifs pour les secours pour les pistes balisées sont affichés. Renseignez-vous dès votre arrivée. Des assurances vous sont proposées, bien adaptées aux besoins du ski, avec, si vous le désirez, des formules d'assistance. Adressez-vous aux caisses des remontées mécaniques, aux clubs des sports, aux écoles de ski ou à l'office du tourisme de la station. Tout usager des pistes est responsable pénalement des blessures qu'il inflige involontairement à un autre usager des pistes.

 


1. Respect d'autrui

Les usagers doivent se comporter de telle manière qu'ils ne puissent mettre autrui en danger ou lui porter préjudice soit par leur comportement soit par leur matériel.

2. Maîtrise de la vitesse

Tout usager des pistes doit adapter sa vitesse et son comportement à ses capacités personnelles ainsi qu'aux conditions générales du terrain et du temps, à l'état de la neige et à la densité du trafic.

3. Choix de la direction

Celui qui se trouve en amont a une position qui lui permet de choisir une trajectoire ; il doit donc faire ce choix de façon à préserver la sécurité de toute personne qui est en aval.

4. Dépassement

Le dépassement peut s'effectuer par l'amont ou par l'aval, par la droite ou par la gauche ; mais il doit toujours se faire de manière assez large pour prévenir les évolutions de celui que l'on dépasse. 

5. Croisement des pistes

Après un arrêt ou à un croisement de pistes, tout usager doit, par un examen de l'amont et de l'aval, s'assurer qu'il peut s'engager sans danger pour lui et pour autrui.

6. Stationnement

Tout usager doit éviter de stationner dans les passages étroits ou sans visibilité ; en cas de chute, il doit libérer la piste le plus rapidement possible.

7. Les piétons

Celui qui est obligé de remonter ou de descendre une piste à pied doit utiliser le bord de la piste en prenant garde qui ni lui, ni son matériel ne soient un danger pour autrui. 

8. Respect du balisage

L'usager doit tenir compte des informations sur les conditions météorologiques, sur l'état des pistes et de la neige. Il doit respecter le balisage et la signalisation.

9. Assistance

Toute personne témoin ou acteur d'un accident doit prêter assistance, notamment en donnant l'alerte. En cas de besoin, et à la demande des secouristes, elle doit se mettre à leur disposition.

10. Identification

Toute personne témoin ou acteur d'un accident est tenue de faire connaître son identité auprès du service de secours et/ou des tiers.

 

 

 

2/ Les règles de conduite sur les remontées mécaniques

Ces règles sont destinés à assurer votre sécurité ainsi que celle de toute les personnes présentent à chaque instant sur les appareils. Là encore, vous êtes pénalement responsable des accidents que vous causez par vos maladresses.


Les télésièges

  1. Placez votre sac à dos devant vous ! Vous pourriez rester accroché à l'arrivée.
  2. Si vous embarquez mal, laissez partir le siège ! Vous risquez de rester suspendu.
  3. Baissez le garde-corps ! Vous risquez la chute.
  4. Ne sautez jamais du siège, même à l'arrêt ! C'est toujours plus haut que vous ne le pensez.
  5. Si vous n'arrivez pas à débarquer, rester assis ! Laissez vos jambes pousser la tige horizontale d'arrêt automatique.

 

Les téléskis

  1. Enlevez les dragonnes des poignets ! Vous pourriez rester accroché à la perche.
  2. Ne slalomez pas et gardez la perche jusqu'à l'arrivée ! Vous risquez de faire dérailler le câble et de blesser ceux qui montent.
  3. Si vous tombez, n'insistez pas ! Lâchez la perche et dégagez rapidement la piste de montée.
  4. A l'arrivée, lâchez la perche à l'endroit indiqué ! Si vous dépassez l'arrivée, vous déclencherez l'arrêt automatique.
  5. Dégagez rapidement l'arrivée ! Une perche pourrait heurter votre tête.

 

Les télécabines et téléphériques

  1. Évitez les bousculades dans la file d'attente ! Vous risqueriez de faire tomber quelqu'un dans la fosse de circulation des cabines.
  2. En ligne, ne balancez pas la cabine et ne vous appuyez pas sur les portes et les vitres ! Vous risquez d’endommager le matériel et/ou passez à travers.  
  3. En cas d'arrêt, attendre les consignes du personnel.

 

 

La prévention des avalanches

Une avalanche est un glissement d'une grande quantité de neige le long d'une montagne. Elle représente un danger majeur pour un skieur car elle peut être très meurtrière.

On distingue trois types d'avalanches que voici :

 

Etant donné le danger, des mesures de prévention sont donc réalisés par le service des pistes, avec notamment le déclenchement volontaire d'avalanches avant l'ouverture des pistes.

Mais cela ne suffit pas et il faut donc que les skieurs soit également vigilants :

  • à ne pas en déclencher accidentellement (vous mettez en danger votre vie et celle des autres pratiquants).
  • à ne pas se retrouver coincés dessous (si vous voyez une avalanche arriver au-dessus de vous, fuyez à la perpendiculaire de celle-ci).

Pour votre information, le bulletin météorologique et le bulletin du risque d'avalanche sont affichés sur les lieux de passage les plus fréquentés. Un drapeau hissé sur un mât indique le niveau de risque d'avalanche.

 
 
 

 
 
 
 

Après ce petit tour d'horizon de la sécurité au sein des domaines skiables, je vous souhaite d'agréables moments sur les pistes !

Mais rappelez-vous : vous êtes un acteur de votre sécurité et celle des autres...

 

 

Retour à la page de l'encyclopédie