Portail d'informations ski sur les pistes des Aravis

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

L'actualité dans les Aravis

Cette page a pour but de vous faire suivre l'actualité dans le massif des Aravis ; travaux sur le domaine skiable, informations générales,... vous informeront de ce qui se passe au fil des jours dans les quatre stations des Aravis.

Accéder directement à :

.


  Les animations récurrentes des villages des Aravis...

Voici succinctement une listes d'animations revenant régulièrement dans les différents villages des Aravis :

Marchés traditionnels et marchés des producteurs de reblochon : 

  • La Clusaz : Tous les lundis matins.
  • Manigod : Tous les mardis matin.
  • Le Grand-Bornand village : Tous les mercredis matin.
  • Le Grand-Bornand Chinaillon : En été, les dimanches matin.
  • Saint-Jean de Sixt : En été, tous les dimanches de juillet et août.

 

Culture et patrimoine  (plus de renseignements auprès de l’office de tourisme du village concerné)

  • Le Grand-Bornand : Visite de la maison du patrimoine, sentiers du patrimoine, exposition annuelle, jeu de piste, balades gourmandes (visites du village et du Chinaillon), ateliers. Plus d’information sur : http://www.patrimoine-bornandin.fr/
  • La Clusaz : Visite du hameau des Alpes (maison du ski, fabrication du reblochon) construit juste à côté d'une scierie, visite du centre village.
    Plus d’information sur : http://www.lehameaudesalpes.com/
  • Manigod : Visite de la maison du patrimoine (en juillet et août, les mercredis de 15h30 à 18h30 - gratuit), visite du village, des hameaux et des chapelles.
  • Saint-Jean de Sixt : Visite du village commentée, entre hier et aujourd'hui (en juillet et août, les mercredis de 10h à 12h) .

 

Agriculture (plus de renseignements auprès de l’office de tourisme du village concerné) : 

  • Le Grand-Bornand : Visites de fermes et découverte du quotidien des agriculteurs et de toutes les étapes de la fabrication du reblochon fermier.
  • La Clusaz : Visites de fermes et découverte du quotidien des agriculteurs et de toutes les étapes de la fabrication du reblochon fermier.
  • Manigod : Visite des caves d’affinage Paccard. Accueil, vision d'un diaporama, présentation de la vallée des Aravis, découverte de la fabrication du fromage, présentation de la famille Paccard, entrée dans l'univers des caves, dégustation de 4 fromages et de vin de Savoie.
  • Saint-Jean de Sixt : Visites de fermes et découverte du quotidien des agriculteurs et de toutes les étapes de la fabrication du reblochon fermier.

.

.

.

  Les évènements à venir dans les stations

Voici chronologiquement la liste d'une partie des évènements à venir au cours des prochains mois dans les stations des Aravis. Pour plus de renseignement sur ces évènements, rendez-vous sur le site internet de l'office de tourisme du village concerné.

.

  • Eté 2019

.

De début mai à fin juin 2019 dans les stations des Aravis : 

Montée à l’alpage : Saveurs des Aravis vous invite à « emmontagner » pour de vrai. Bien loin d’une reconstitution à l’ancienne, vous allez vivre simplement la réalité : les agriculteurs des Aravis vous ouvrent leur ferme et leur alpage et vous invite à suivre leur troupeau. Renseignements et inscriptions sur : www.saveurs-des-aravis.fr    ATTENTION ! Calendrier prévisionnel pouvant évoluer en fonction des contraintes météorologiques.

.

Du vendredi 14 au dimanche 16 juin 2019 dans les stations des Aravis :

Alps Bike Festival : Elle offre aux participants le choix entre de nombreuses courses dans plusieurs disciplines avec l’Enduro en première ligne, toujours avec cette volonté de proposer des épreuves pour tous les goûts, tous les niveaux et tous les âges. Rendre la montagne accessible à tous est un des objectifs de l’organisation, c’est pourquoi les VTT à assistance électrique sont les bienvenus.

.

Le dimanche 16 juin 2019 au Grand-Bornand (Espace Grand-Bo) :

Kermesse de l'école Saint-Jean Baptiste : Kermesse organisée par l'école Saint-Jean Baptiste avec messe, repas, spectacle des enfants et autres animations durant la journée.

.

Les samedi 22 et dimanche 23 juin 2019 dans les stations des Aravis : 

Journées nationales du patrimoine des pays sur le thème « Naturellement durable » :

  • Le Grand-Bornand : Visite libre de la maison du patrimoine, exposition autour des outils liés au travail du bois dans la grange, exceptionnellement sortis des réserves. Inauguration de l’exposition annuelle sur "les forêts d'ici et d'ailleurs" prêtée par l'Ecomusée du Bois et de la Forêt de Thônes.
  • La Clusaz : Visite libre du hameau des Alpes
.

Du dimanche 23 juin au samedi 29 juin 2019 au Grand-Bornand : 

Back to Grand-Bo : compétition de parapente : Une compétition originale de parapente regroupant sur un même événement les pilotes de loisirs et les meilleurs pilotes mondiaux avec pour objectif de parcourir la plus longue distance en aller-retour. Les pilotes décolleront du sommet du Lachat et tenteront d’aller le plus loin possible en vol avec l’objectif indispensable de revenir atterrir au Grand-Bornand. Stratégie, technique, analyse, voilà les qualités pour exploiter au mieux le potentiel énorme du site de vol du Grand-Bornand !

.

Le dimanche 30 juin 2019 au Grand-Bornand :

21ème cyclosportive "la Grand-Bo" : Course de vélo organisée par le Vélo-Club. Etape du Challenge Haute-Savoie des Cyclosportives. Le parcours est de type montagnard avec trois circuits différents : un de 110 km avec 3320m de dénivelé positif, un de 97 km avec 2752m+ et un de 70km avec 1660 m+. Les coureurs franchiront quelques cols célèbres : la montée des Glières, le col de Romme et le col de la Colombière, régulièrement gravis par le Tour de France.

.

Les samedi 06 juillet et dimanche 07 juillet 2019 à Manigod (col de la Croix-Fry) :

Fête de la jeep : Exposition de véhicules (jeeps, dodges hotchkiss, M38, Cj, Delahaye,P4, wrangler, jeep civile,...) et motos anciennes. Démonstration et balade découverte. Animation musicale. Organisé par "l'amicale jeep de la Croix-Fry".

.

Du vendredi 12 au mercredi 17 juillet 2019 à Saint-Jean de Sixt (office de tourisme) :

Opération secours en montagne : Les CRS de l'opération prévention montagne proposent une sensibilisation aux dangers des sports et des loisirs de montagne. Des ateliers sportifs et éducatifs seront animés autour d'un mur d'escalade de 7 mètres, permettant d'accueillir un large public de débutants ou d'initiés.

.

Le samedi 13 juillet 2019 au Grand-Bornand (centre du Chinaillon) : 

Fête nationale : Animations et concerts suivi d'un feu d'artifice et d'un bal.

.

Le samedi 13 juillet 2019 à la Clusaz (Champ Giguet) : 

Bal des pompiers : Il n’y a pas de Fête Nationale sans le mythique bal des pompiers ! Tradition oblige, le bal se déroule chaque année le 13 juillet, réunissant les habitants et vacanciers dans une ambiance de ginguette, populaire et bon enfant !

.

Le samedi 13 juillet 2019 à Manigod (place du village) :

Fête nationale : Dès 19h, fête des pompiers avec de nombreuses activités. En soirée repas organisé par les agriculteurs. Feu d'artifice et grand bal.

.

Le dimanche 14 juillet 2019 à Manigod (col de Merdassier) :

Fête à Merdassier : La fanfare la Band'à Rioule vous invite à faire la fête au Col de Merdassier. Un feu d'artifice sera tiré pour l'occasion.

.

Le dimanche 14 juillet 2019 au Grand-Bornand (place du village) : 

Fête de la montagne : Repas savoyard sur la place du village avec illumination de tous les sommets de la chaîne des Aravis, feu d'artifice, bal... Organisée par le secours en montagne et le bureau des guides et accompagnateurs.

.

Les samedi 13 et dimanche 14 juillet 2019 à Manigod :

L’Aravis Sky Pursuit : 5 nouveaux parcours de trail : 100% sentiers, 0% bitume, 100% nature. Partez à la découverte des Aravis, du massif de l'Etale, la Mandallaz, de l'aiguille de Manigod,en passant par le col du Passet, le massif du Charvin, la Pointe d'Orsière et même le Sulens.

.

Le jeudi 18 juillet 2019 à la Clusaz (Place de l’église) : 

Artisans à ravir : Un marché d’artisans de tous horizons, pour dénicher des produits de qualité et parfois observer la fabrication sur place !

.

Du vendredi 19 au dimanche 21 juillet 2019 à la Clusaz : 

La Clusaz Yoga Festival : Durant deux jours et demi, venez vivre “l’esprit yoga” d’aujourd’hui et participez aux cours, en plein air ou en salle, aux conférences, aux ateliers, aux soirées, afin de vous régénérer au cœur de l’été.

.

Les samedis 20 et dimanche 21 juillet 2019 à la Clusaz : 

Parapente Nationale B : La Clusaz accueil une manche de championnat de Parapente Nationale B. Durant deux jours, les pilotes s'affronteront sur un format "Course au But", un parcours balisés allant de 30 à 60 kilomètres selon les conditions météorologiques.

.

Le dimanche 21 juillet 2019 au Grand-Bornand (Auberge nordique) :

Fête champêtre de Lormay : Traditions locales revisitées, démonstrations des métiers d'antan et de l'artisanat local, groupe folklorique, repas champêtre, bal populaire, feu d'artifice. Organisée par l'Animation Agricole Bornandine. Lancer de bottes de foin, travail du bois à l'ancienne, fabrication du pain dans le four, tissage de cordes à l'ancienne, bourrelier, maréchal ferrand, descente d'alpage et fabrication de reblochon animeront la journée.

.

Le dimanche 21 juillet 2019 à Manigod :

Trail de l'Aigle : Un trail de 26km, avec 1240m de dénivelé positif. Un trail de 11km avec 520m de positif. Un trail pour enfants de 2km700 avec 100m de dénivelé positif. Une marche nordique de 11 km. Les quatre épreuves sont au départ du col de la Croix Fry.

.

Le lundi 22 juillet 2019 au Grand-Bornand (lac de la Cour au Chinaillon) : 

Baptême de l’école de voile itinérante : L'école de voile itinérante 74 vous propose des baptêmes gratuits en Optimist, lors de sa présence sur le lac de la Cour. (enfants de 5-14 ans)

.

Le mercredi 24 juillet 2019 à La Clusaz (front de neige du Bossonnet) :

Soirée champêtre : Partez à la découverte du patrimoine et de la gastronomie savoyarde en compagnie des Agriculteurs et du groupe folklorique Lou Socali ! Tableaux vivants - Fabrication de Reblochon et dégustation - Spectacle de danse folklorique - Repas savoyard

.

Le vendredi 26 juillet 2019 à la Clusaz (Champ Giguet) : 

LCZ Freestyle session : Les futures stars du ski français vous proposent d'assister à une compétition de freestyle sur l'un des plus gros Air Bag d'Europe.

.

Le mardi 30 juillet 2019 au Grand-Bornand (lac de la Cour au Chinaillon) : 

Fête du Lac de la Cour : Pique-nique champêtre autour du lac de la Cour. La soirée, animée, est ensuite suivi d'une descente aux flambeaux. Organisé avec l'Association des commerçants du Chinaillon. Montée en télésiège, réservation obligatoire aux offices de tourisme.

.

Les samedis 03 et dimanche 04 août 2019 à la Clusaz (école primaire du haut du village) : 

Fête du village : Un week-end de jeux, d’animations et de spectacles pour mettre les enfants à l’honneur. La nuit prend ensuite des allures de bal populaire avec sa soirée dansante.

.

Le dimanche 04 août 2019 à Manigod (centre village) :

Fête des Enfants rois : Nombreuses animations gratuites destinées aux enfants. Structure gonflable, jeux kermesse, spectacle. La soirée se termine par un barbecue.

.

Le dimanche 04 août 2019 au Grand-Bornand (front de neige les Gettiers/Outalays) : 

Fête de l'Alpage : Fête au Chinaillon autour des traditions pour tous les amoureux de la montagne avec de nombreuses animations autour de la vie en alpage : descente de troupeau, défi des chiens de bergers, dégustation de produits locaux... Un défilé d'une dizaine de chars marquera l'un des temps forts de cet événement. Clôture de la journée par un repas champêtre et un bal populaire.

.

Le lundi 05 août 2019 à Saint-Jean de Sixt (centre village) :

Brocante professionnelle : Brocante professionnelle. Collections et artisanats

.

Le jeudi 08 août 2019 à la Clusaz (Place de l’église) : 

Artisans à ravir : Un marché d’artisans de tous horizons, pour dénicher des produits de qualité et parfois observer la fabrication sur place !

.

Le dimanche 11 août 2019 à la Clusaz (front de neige du Bossonnet) : 

Fête du reblochon et de l'artisanat : Défilé de chars, tableaux vivants, fabrication de pain, danses folkloriques : les artisans et les agriculteurs sont à l’honneur. Tout comme le célèbre Reblochon, fabriqué en fin d’après-midi dans un immense chaudron de cuivre que vous dégustez fraîchement moulé.

.

Le dimanche 11 août 2019 à Manigod (sous l’aiguille) :

Fête sous l'Aiguille : Fête traditionnelle savoyarde. Messe en plein air. Toute la journée, stands, concours, démonstrations de vieux métiers. Concours de bucheronnage sportif multi-épreuves. Groupe folklorique. En soirée repas traditionnel, grand feu d'artifice et bal.

.

Le jeudi 15 août 2019 au Grand-Bornand : 

22ème grimpée cycliste "le Bouquetin" : Grimpée cycliste chronométrée du col de la Colombière, organisée par le Vélo-Club et ouverte aux cyclistes de plus de 16 ans. 12km, 680m de dénivelé

Tractor Farm Academy : Course mondiale (et délirante) de tracteurs en plastique.

Tartiflette géante sur la place du village : Attention institution...la traditionnelle tartiflette géante investira la place du village, à déguster en musique ! Très impressionnante, la poêle aux dimensions gargantuesques se verra chargée de plus de 170 kg de pommes de terre, 50 kg de poitrine fumée, 50 kg d'oignons et plus de 140 reblochons de pays... Organisée par l'Orchestre d'Harmonie du Grand-Bornand.

.

Le samedi 17 août 2019 à Manigod (col de Merdassier) :

Manigod Moon KV : Le kilomètre vertical de Manigod c'est 2.92km pour un dénivelé de 1000m avec une pente moyenne de 35%. Descente groupée jusqu'au départ à Comburce. La course monte ensuite à travers les arbres puis en station jusqu'à la pointe de Merdassier

.

Du mercredi 21 au vendredi 23 août 2019 à Manigod (col de Merdassier) :

3 jours de fête à Merdassier : Soirées conviviales organisées par les commerçants, agriculteurs : repas, spectacles... au col de Merdassier. Barbecue organisé conjointement par les propriétaires et les Amis de Manigod, méga pool party....

.

Les samedi 24 et dimanche 25 août 2019 à Manigod (col de la Croix-Fry) :

X-Fry downhill cup : La X-FRY Downhill Cup, c'est la 4ème manche de la coupe Auvergne Rhône-Alpes FFC de VTT de descente. Les meilleurs pilotes de la région défieront le chronomètre sur une piste créée spécialement pour l'occasion, en alternant sauts et passages techniques.

.

Du vendredi 23 au dimanche 25 août 2019 à la Clusaz : 

34ème édition du bélier des Aravis : Le Bélier fait partie des évènements « trails » les plus anciens de Haute-Savoie et est un évènement majeur en France. Pas moins de trois jours d’épreuves qui se dérouleront sur le grand terrain de jeu de La Clusaz et de ses montagnes. Coureurs, marcheurs, petits, grands, novices, spécialistes, tous partageront des moments de convivialité sur les sentiers des Aravis. Un « village test » permettra aux visiteurs et participants de tester les produits de trail, randonnée et marche nordique des nombreuses marques présentes.

.

Du dimanche 25 au vendredi 30 août 2019 au Grand-Bornand : 

28ème festival international de spectacles jeune public "Au bonheur des mômes" :

Le festival le plus tendre de l'été ! Le premier rendez-vous culture jeune public en Europe avec toutes les facettes du spectacle vivant : théâtre, cirque, danse, musique, marionnettes...6 jours de rêve en famille ! Plus de 90 compagnies, 450 représentations, 40 ateliers, des expos, des animations, des espaces de jeux géants et insolites, des manèges et autres rendez-vous surprises.

.

Du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre 2019 dans les stations des Aravis : 

Alps Music Festival : Rassemblement international de musiciens dans un cadre unique au cœur des Aravis pour toute la famille. Premiers regards sur des instruments, visites de sites en musique, concerts inédits. Un week-end entre convivialité, authenticité et partage... Cor des Alpes, accordéon, harmonica, yodle...

.

Le dimanche 15 septembre 2019 à la Clusaz (Champ Giguet) : 

Foire de la Croix : Les agriculteurs de montagne se réunissent pour marquer la descente des alpages et le retour des troupeaux au village. Défilé des bêtes, concours, soirée avec les agriculteurs…

.

Les samedi 21 et dimanche 22 septembre 2019 dans les stations des Aravis : 

Journées européennes du patrimoine des pays :

  • Grand-Bornand : Visites de la maison du patrimoine, exposition annuelle sur la guerre 14-18 et exposition de champignons.
  • La Clusaz : Visite libre du hameau des Alpes, démonstration de sciage, ouverture du grenier des chasseurs et cuisson de pain dans le four banal.
.

Le dimanche 22 septembre 2019 au Grand-Bornand (place du village) : 

Foire agricole de la Saint-Maurice : Foire agricole avec concours de bétail et de reblochon, foire aux bestiaux, défilé des animaux, exposants, forains et soirée des éleveurs.

.

.

.

.

  L'actualité dans les stations et les domaines skiables

.

Lundi 11 novembre 2019 / Le Grand-Bornand - Construction du télésiège du Charmieux

La construction du nouveau télésiège de Charmieux est toujours en cours : les locaux de commande aux extrémités de l'appareil sont bien avancés. Les raccordements électriques sont en train d'être effectués, afin de pouvoir ensuite attaquer le rodage du câble au plus vite. 

Vue d'ensemble, les derniers pylônes des Outalays ont été évacués du paysage : 

La gare aval : 

La ligne, sur laquelle il manque les sièges : 

Ces sièges sont arrivés sur site, prêts à être montés. Ils sont équipés d'assises bicolores gris et noir : 

La gare amont :

Au niveau du bâtiment de services, le gros œuvre est toujours en cours : 

Les terrassements pour le tapis des Outalays est terminé. Il ne sera pas couvert cette année, donc il sera installé de manière provisoire pour cette année :

.

.

Mercredi 30 octobre 2019 / Le Grand-Bornand - Mise à jour du plan des pistes

>>  Le nouveau plan des pistes du Grand-Bornand est disponible ici  <<

De nombreux changements ont lieu cet été :

  • Le télésiège du Charmieux en construction vient remplacer les télésièges des Outalays et des Gettiers
  • Le tapis des Outalays remplace le téléski du Baby pour la desserte de l'espace débutants
  • Le téléski du Venay tire sa révérence, il ne sera pas réinstallé cette année. En revanche, la piste de luge est conservée
  • La piste des Pessotays et le téléski du Stade (non réimplantable cette année) ont disparus, le stade de compétition étant élargi à la place
  • La piste des Violettes passe de vert à bleu, la piste de la Serpentine passant désormais le long des chalets du hameau des Gettiers
  • La piste des Dames sous la Tolar, qui était non damable et réputé très difficile, passe en piste noire

.

.

Lundi 30 septembre 2019 / Le Grand-Bornand - Démontage du télésiège des Outalays et construction du télésiège du Charmieux

Après 43 ans de bons et loyaux services, le télésiège des Outalays est en train de disparaître du paysage. Seul la gare amont et les pylônes 16 et 18 sont encore debout, tandis que presque tous les autres pylônes sont à terre dans les champs. Ils devraient être évacués prochainement. La gare aval et le portique de départ ont quant à eux entièrement disparus :

Les sièges, avec à gauche la pelle équipée d'une pince. C'est elle qui a coupé la ferraille du télésiège et a fait tomber la gare :

Du côté du télésiège du Charmieux, le montage des gare continu, tandis qu'en ligne les pylônes 8 et 9 ont été mis en place et le multipaire est en cours de déroulage.

La zone de la gare de départ :

La gare aval : 

Les pylônes 8, 9 et la gare amont vue du sommet de l'ancien télésiège des Gettiers :

Les pylônes 8, 9 et la ligne : 

La gare amont : 

La poulie motrice :

.

.

Mardi 17 septembre 2019 / Le Grand-Bornand - Réaménagement du front de neige du Chinaillon et construction du télésiège du Charmieux

Le chantier du réaménagement du front de neige du Chinaillon continu. En gare aval, les terrassements sont presque achevés, les pelles s'activant à terminer la piste de montée du tapis des Outalays afin de réaliser le génie civil au plus vite. Du côté du bâtiment de services, les murs du rez-de-chaussée sont terminés. D'ici quelques jours, la première dalle devrait être coulée.

Au niveau du télésiège du Charmieux, le montage de la gare est en cours avec la pose du contour à pneus, tandis que les fouilles pour le chalet de commande sont en préparation. Le tapis de positionnement est en place.

Le front de neige vue depuis le versant opposé : 

Le départ du futur tapis des Outalays près du télésiège triplace encore debout : 

Le tracé du tapis avec derrière la gare aval du télésiège du Charmieux en cours de montage : 

La zone d'arrivée du tapis juste devant la gare du Charmieux : 

La gare aval en cours de montage :

Les pylônes 1 à 7 sont en place, y compris les balanciers. Le massif des pylônes 8 et 9, qui sera commun à ces deux ouvrages en "banane", est en cours de séchage.

Pour la gare amont, les fouilles du pupitre de commande ont débutées, tandis que la Comag est en train d'assurer le montage de la gare motrice.

La fin de la ligne et le massif commun des pylônes 8 et 9 juste devant la gare : 

Le massif des futurs pylônes 8 et 9 : 

La gare amont et le massif des pylônes d'arrivée juste devant : 

La gare amont du télésiège du Charmieux vue depuis l'arrivée du Châtelet : 

La gare amont : 

La nouvelle traversée qui va vers le Maroly en passant sous l'arrivée du télésiège du Châtelet. Le pylône 11 a été partiellement remblayé : 

.

.

Mardi 12 août 2019 / Le Grand-Bornand - Réaménagement du front de neige du Chinaillon et construction du télésiège du Charmieux

Après un début d'équipement chaotique au village du Grand-Bornand, le domaine skiable se reconstruisit en 1953 au Chinaillon avec le téléski des Outalays. Ce nouvel appareil, du constructeur Pomagalski, permit de skier sur un tout nouveau versant bénéficiant d'un bon enneigement et d'un bon ensoleillement durant toute la saison. Partant des chalets des Outalays et plus précisément du restaurant "le Fou Blanc" (qui fut par la suite renommé "la Grande Auberge") construit en même temps, il arrivait sur la première butte en amont de l'arrivée du télésiège des Gettiers. Il desservait de nombreux champs de neige pour tous niveaux ce qui lui valut un succès dès sa mise en service. Mais l'accès au téléski était à l'époque assez compliqué, la route allant difficilement au pied de l'appareil. Ce fut l'une des raisons qui font qu'il n'y a eu aucun nouvel appareil jusqu'en 1958, année où la S.A "du téléski du Grand-Bornand" se lança dans la construction du téléski du Baby, premier vrai téléski débutant de la station. Cet appareil, construit par Pingon, était situé un peu plus loin que le téléski des Outalays, au niveau du bâtiment "les Bruyères" construit au début des années 1960.

Le téléski des Outalays permit, dès 1962, un accès bien plus facile que le redoutable téléski de la Floria construit l'année d'avant au nouveau téléski de Châtillon qui fut d'emblée très prisé de la clientèle du fait qu'il offrit une grosse extension du domaine. La réussite fulgurante de cette société provoqua des jaloux dans les propriétaires de terrains au Chinaillon. Ils unirent alors leurs moyens pour constituer une nouvelle société, la S.A "du téléski de la Mulaterie", qui installa dès 1961 son premier téléski.

La S.A "du téléski du Grand-Bornand" continua son expansion en construisant en 1963 le téléski Enfant sur le secteur Chinaillon ouest, près du téléski des Outalays. Ce nouvel appareil desservait une piste assez facile et servit donc de complément au téléski du Baby existant qui était toujours l'unique appareil visant la clientèle débutante.

En 1967, la S.A "du téléski de la Mulaterie" alors nouvellement nommée "Chinaillon Beausite", améliora l'offre débutante de la station en installant les téléskis du Venay et du Mini-Schuss. Ce dernier appareil, construit par Pomagalski, fut installé en parallèle au téléski du Baby et était plus court de 200 mètre que son voisin.

A la fin des années 60, le Chinaillon ouest équipé de quatre téléskis dont trois pour les débutants devenait de plus en plus attractif... à tel point que le téléski des Outalays était totalement dépassé par l'afflux skieurs alors que les premiers projets de la liaison village-Chinaillon ski au pied étaient sur le point de se réaliser ! Cette liaison une fois réalisée provoquerait inexorablement un surplus de skieurs déjà trop important au téléski qui serait un appareil incontournable aux skieurs venant ou regagnant le village. Ainsi, en 1971, le projet de doublement du téléski des Outalays par un second appareil fut envisagé. Ce nouveau téléski, parallèle au premier mais arrivant plus bas, au niveau des chalets des Gettiers, devait rapidement voir le jour. Mais il ne fut jamais réalisé tandis qu'en 1973, la liaison village-domaine skiable du Chinaillon fut effective...

Dès lors, il fut impossible d'éviter le secteur Chinaillon ouest, ce qui entraina une saturation générale des téléskis du secteur et plus particulièrement des Outalays comme prévu quelques années auparavant. Le souhait de construire un nouvel appareil fut donc espéré au plus vite et ce fut en 1976 que le télésiège triplace des Outalays vit le jour, apportant le débit tant attendu depuis 1973 qui passa ainsi de 650 p/h avec le seul téléski à 2000 p/h avec les deux appareils. De plus, il participa à donner une nouvelle image de modernité au domaine. A cette occasion, le téléski des Outalays fut modifié. Ainsi, le télésiège des Outalays put être installé en quasi parallèle au téléski tout en montant plus haut que son voisin, jusqu'à la seconde butte des Outalays.

 ^^ Cliquez sur l'image pour consulter le reportage du télésiège triplace des Outalays ^^

.

En 1977, pour les besoins de la construction de la nouvelle route de la Côte, le téléski Enfant fut démonté sans être remplacé.

Quelques années plus tard, en 1980, la SAEM "les téléskis du Grand-Bornand" qui regroupait depuis 1974 la commune et la S.A du téléski du Grand-Bornand" reprit les part de la S.A "Chinaillon Beausite" qui possédait de nombreux appareils sur les secteurs du Châtelet, de la Mulaterie et du Maroly. A cette occasion, la nouvelle société installa le téléski du Stade en parallèle à la moitié de la ligne du téléski de la Floria, à la différence près qu'il ne possédait pas de virage, hormis celui situé à l'arrivée. De plus, ce nouveau téléski ne démarrait pas du front de neige mais plus haut et se terminait dans le mur de la Floria. Il était malgré tout facile d'accès depuis le front de neige car il suffisait de prendre le téléski de la Bournerie pour s'y rendre.

Le téléski du Stade ne cohabita qu'un an avec le téléski de la Floria car en 1981, ce dernier avait été démonté pour être remplacé par le télésiège triplace de la Floria, ayant un départ et une arrivée au même endroit que le téléski mais dont la ligne ne comportait aucun virage.

^^ Cliquez sur l'image pour consulter le reportage du téléski du Stade ^^
.

Dans les années 1980, la commune annonça pour la première fois le projet de remplacement (à moyen terme) des appareils déjà anciens tels que le Baby et les Outalays. Mais il y avait un projet plus urgent qui se réalisa en 1986, celui du doublement de la télécabine de la Joyère par la télécabine du Rosay. Cet appareil devait être le dernier investissement prioritaire avant le secteur du Baby. Seulement, dans les années qui suivirent, ce fut le temps des hivers "sans neige". Tous les projets furent inévitablement stoppés, la commune ne pouvant se défaire des emprunts occasionnés par la construction du Rosay.

Le téléski du Mini-Schuss fut ouvert l'été pendant cette période troublé pour la pratique du ski sur herbe. A noter qu'actuellement, un concours de ski sur herbe a lieu tous les ans depuis 2008 à la fête de l'Alpage sur la piste même des anciens téléskis Baby et Mini-Schuss !

Les équipements de la partie ouest du Chinaillon en 1996, à l'aube du début du premier réaménagement du domaine.

.

Après s'être remis de ces hivers chaotiques, la commune s'occupa tout d'abord de doter le domaine skiable d'installations de neige de culture, après quoi elle fit ressortir le projet de réaménagement du Chinaillon. En 1997, elle s'occupa du remplacement des Châtelets et en 1998, ce fut au tour du grand réaménagement du secteur du Baby.

Le projet initial prévoyait de construire deux gros appareils :

  • Le télésiège quadriplace fixe des Gettiers
  • La télécabine pulsée de liaison Chinaillon-Gettiers (projet décliné en version deux cabines 12 places ou une cabine 16 places ainsi qu'en version monocâble ou bicâble)

La télécabine devait permettre de créer une passerelle entre le versant du village et le versant des pistes. Toutefois, il ne vit pas le jour malgré les différentes études qui ont été menées.

Le télésiège des Gettiers fut quant à lui bel et bien construit sur un nouveau tracé, différent des trois téléskis qui furent démontés. Son arrivée fut placée au niveau des chalets des Gettiers, au niveau de l'ancienne arrivée du téléski des Outalays. A cette occasion, le téléski du Venay 2 fut déplacé pour devenir le téléski du Baby et réimplanté à proximité du bâtiment "les Bruyères", au départ du nouveau télésiège.

Le secteur Chinaillon ouest sur une photo de 1954 avec le tracé des appareils qui s'y sont succédé. En 1998, les téléskis des Outalays (A), du Baby (B) et du Mini-Schuss (C) ont été démontés au profit du télésiège des Gettiers (E) évoluant sur un tracé différent du télésiège des Outalays (D) présent depuis 1976 et toujours en fonctionnement après le réaménagement du secteur.

.


^^ Cliquez sur l'image pour consulter le reportage du télésiège quadriplace des Gettiers ^^

.

^^ Cliquez sur l'image pour consulter le reportage du téléski du Baby ^^

.

En 2008, le télésiège de la Floria et le téléski de la Bournerie furent remplacés par un télésiège débrayable six places. Le démontage du téléski de la Bournerie obligea dès à présent de prendre l'un des télésièges du Chinaillon pour se rendre sur le téléski du Stade, ce qui n'était guère pratique.

Deux ans plus tard, le téléski du Stade avait 30 ans. Se posait alors le problème du passage de sa visite obligatoire : des frais importants étaient nécessaires pour cette opération d'habitude banale pour un téléski. Mais d'un autre côté, ce téléski n'était pas accessible au skieur lambda : il n'apportait pas un vrai supplément au domaine. Finalement, un compromis a été trouvé en 2014 alors que sa dérogation ne pouvait plus être renouvelée : le choix s'est porté sur la reconstruction. La partie sommitale fut repris à cet occasion, le virage supprimé et un lâcher sous poulie fut installé.

En 2016, le télésiège des Outalays fêta ces 40 ans. Un âge très avancé pour cet appareil de technologie révolu, et dont les coûts de maintenance augmentaient. De son côté, le télésiège des Gettiers était complètement dépassé par son propre succès, et sa technologie en télésiège fixe devenait un frein au vue de la clientèle débutante qu'il était amené à transporter. Devant ce double problème, la commune décida de refondre complètement le front de neige, en retravaillant les flux et en optimisation au maximum tout le terrain disponible le long de la rivière afin de séparer les skieurs débutants du "tout public".

Cette année 2019, le Grand-Bornand poursuit le réaménagement de son front de neige des Gettiers, débuté en 2018 par la déviation de la route le long du torrent du Chinaillon. Les opérations qui ont lieu cet été sont :

  • Démontage du télésiège des "Gettiers" (fin juin), des "Outalays" (automne) et du téléski du "Baby" (avril)
  • Construction du télésiège débrayable six places du "Charmieux" (juillet à novembre)
  • Construction d'un bâtiment d'accueil regroupant les caisses, les locaux ESF du jardin d'enfants, des consignes à skis et une garderie (août 2019 à hiver 2019/2020). Ce bâtiment verra également sur sa gauche le départ du tapis "Mini-Schuss" du jardin d'enfants.
  • Construction d'un tapis couvert à bande large les "Outalays" (automne)
  • Raccourcissement du téléski du Stade (automne)
  • Reprofilage et aménagement de pistes (juin à octobre)
.

 
L'appel d'offre pour la construction du télésiège a été lancé à l'hiver 2018/2019 et la commune a retenu le constructeur Pomagalski pour construire le nouveau "Charmieux". Ce télésiège partira du lieu de départ du télésiège des Gettiers et arrivera sur une plate-forme commune avec le télésiège du Châtelet. Le type d'installation retenu est un télésiège débrayable six places à gare Multix avec plusieurs options :
  • Les gares motrice et retour seront coudées à 45° pour permettre d'optimiser l'embarquement et le débarquement sur de grandes plate-forme tout en réduisant le volume de terrassement. En gare aval, ce type de gare permettra également d'atteindre un débit de 3600 p/h comme demandé dans le cahier des charges. Le seul appareil à ce jour équipé de cette gare à 45° est le télésiège des Legends à Méribel, construit en 2018 par Poma.
  • Des gardes-corps verrouillable pour la sécurité des enfants
  • Une redondance de la motorisation électrique (2 moteurs à courant continu), de la ligne de sécurité et d'une partie de l'automatisme pour limiter les pannes.
  • Un éclairage de ligne pour l'exploitation en ski nocturne.
Pour le tapis des "Outalays", il y a peu d'informations pour le moment, mais ce sera un tapis couvert à bande large similaire au tapis de l'Alpage construit en 2016. Il partira du départ du télésiège actuel des Outalays et montera jusqu'au niveau de la gare de départ du télésiège de Charmieux.

.

Aperçu du positionnement des infrastructures sur le front de neige :

.

Les principales caractéristiques des nouveaux appareils :

   TSD6 du Charmieux
                  Tapis des Outalays               
Commune
le Grand-Bornand
le Grand-Bornand
Exploitant        
SAEM "les remontées mécaniques du Grand-Bornand"
SAEM "les remontées mécaniques du Grand-Bornand"
Saison d'exploitationEté et hiver
Hiver
Constructeur
 Pomagalski 
Année de construction  20192019
Altitude de la gare aval
0 m
0 m
Altitude de la gare amont
0 m
0 m
Longueur
0 m
0 m
Dénivelé0 m
0 m
Pente moyenne
0%
0%
Pente maximale
0%0%
Emplacement de la gare motrice
Amont
.
Type de gare motrice
Multix
-
Puissance
..
Emplacement de la station de tension
Aval
.
Type de tension
Hydraulique
Hydraulique
Nombre de vérins
..
Tension nominale
. 
Installation électrique
SEMER Automatismes .
Type de bande
-
bande large de 1.2m (2 personnes côte à côte)
Type de couverture
-
 
Aide à l'embarquement
Gare longue à 45°
Aucun
Capacité des véhicules
6 pers/siège-
Nombre de véhicules (débit définitif)
.-
Type de véhicules

Sièges Doudouk

-
Dispositif d'accouplement
Pince LPA
-
Diamètre du câble
 -
Nombre de pylônes
9 pylônes
-
Nombre de virages
0
-
Largeur de la voie
.
 -
Sens de montée
Droite
-
Vitesse
5 m/s
.
Temps de montée
..
Débit définitif
3600 p/h (montée)  .

.

Situation des installations sur le plan des pistes

En rouge les appareils démontés et en jaune les nouvelles installations. En vert le téléski du Stade qui sera raccourci de sa partie haute.

.

Voici les tracés des appareils, avec l'emplacement des pylônes, sur une carte satellite : 

.

Le suivi du chantier

Etat des lieux le 16 juin 2019 :

Les sièges du télésiège des Gettiers venaient d'être retirés et la gare aval se préparait à être soigneusement démontée :

Le démontage du télésiège des Gettiers a duré environ 10 jours durant lesquels la gare aval, la gare amont, le pylône 1 et tous les balanciers de pylônes ont été retirés. Les pylônes 2 à 12 ont été maintenus en place.

Durant cette période, le jardin d'enfants a fait place nette : le tapis du Mini-Schuss et le chalet de l'ESF ont été retirés : 

De même, le téléski du Stade avait été démonté du pylône 7 au pylône 11.

.

Etat des lieux le 11 août 2019 : 

En gare aval, les terrassements ont bien avancé pour permettre de réaliser les fondations du bâtiment d'accueil et les massifs de gare du télésiège. Pour les pylônes, les massifs du pylône 1 au pylône 7 sont prêts et n'attendent plus que l'héliportage. Du côté de la gare amont, les terrassements sont toujours en cours mais déjà le béton de propreté des massifs de la gare amont du télésiège ont débuté.

Le front de neige vue de la route principale du Chinaillon :

L'emplacement de la gare de départ du télésiège : 

L'arrivée de la piste de la Serpentine, où arrivera également le futur tapis des Outalays : 

Cette plate-forme était autrefois l'emplacement de la gare aval du télésiège des Gettiers : 

Les massifs du pylône 1 (à gauche), et de la gare coudée (au milieu et à droite) du télésiège : 

Vue sur les 3 massifs de gare en cours de préparation, qui montre bien le coude à 45° : 

Vue sur le tracé du télésiège, dont les massifs de pylônes sont déjà partiellement réalisés : 

Le départ du télésiège et l'arrivée du tapis des Outalays : 

Le pylône 1 du télésiège en attente près de son emplacement : 

Les terrassements de l'espace débutants débute à peine, la caisse et le transformateur voués à disparaitre sont toujours entier :

Du côté du bâtiment d'accueil, les fondations sont en cours : 

La partie gauche du bâtiment, zone où sera réimplanté le tapis du Mini-Schuss : 

La partie centrale du bâtiment : 

La partie droite du bâtiment :

Le massif du pylône 7 du télésiège, avec le téléski du Stade juste derrière : 

La partie haute de la ligne du télésiège : 

A côté du camion, on distingue le béton de propreté des massifs de la gare amont du télésiège : 

L'arrivée à côté du camion, vue depuis l'arrivée du télésiège du Châtelet : 

Le béton de propreté de la gare coudée à 45° : 

Le sommet actuel du téléski du Stade, qui sera rabaissé, vue depuis la gare d'arrivée du télésiège : 

Au pied du Maroly, les pylônes ont été livrés en pièces détachés, ils sont en cours d'assemblage pour l'héliportage qui devrait avoir lieu d'ici la fin du mois : 

Début des terrassements de la traversée qui rejoindra la piste du Lac depuis le sommet du télésiège du Charmieux : 

 

Vue vers le sommet des Gettiers depuis l'arrivée du télésiège : 

Les télésièges des Gettiers, dont les pylônes sont toujours debout, et celui des Outalays qui est toujours intact :

.

.

Mercredi 08 mai 2019 / Bilan de l'hiver 2018/2019 au sein du massif des Aravis et projets d'aménagements

A l'instar de la saison dernière, la neige a fait son apparition en quantité dès le début de saison. Néanmoins, tout de suite après, une perturbation déversa des trombes d'eau sur cette neige fraiche. Le manteau neigeux a tenu bon, permettant une ouverture très large des domaines des Aravis dès le début des vacances scolaire le 22 décembre. Dès lors, le beau temps allait prédominer l'ensemble de la saison.

Le mois de janvier fut ensoleillé dans l'ensemble, avec une vague de froid assez forte pendant plusieurs jours. Un second épisode neigeux est intervenu à la fin du mois, permettant de passer aisément les vacances de février qui fut anormalement sec avec plus de 3 semaines sans un seul nuage à l'horizon ! Le redoux fut limité, et la neige resta de bonne qualité.

Le mois de mars fut plus variable, entre le vent, la neige et le beau temps. Le bon élan se poursuivi au mois d'avril, avec un redoux limité pour la saison : la fermeture se fit dans une ambiance encore hivernal, le 12 avril pour Manigod, le 22 avril pour le Grand-Bornand et le 28 avril pour la Clusaz.

.

Après cette nouvelle saison d'hiver, c'est le moment idéal pour évoquer les projets d'aménagements de cet été dans les différentes stations. La liste sera revue au fur et à mesure de l'avancement de l'intersaison.

Le Grand-Bornand :

  • Construction du télésiège débrayable six places du Charmieux, en remplacement des télésièges des Gettiers et des Outalays.
  • Reprofilage du front de neige des Gettiers/Outalays avec construction d'un tapis couvert et d'un bâtiment d'accueil.
  • Création de nouvelles traversées skieurs entre le sommet du télésiège du Châtelet et le plateau du Rosay, ainsi que plus bas sur le front de neige.

La Clusaz : 

Pas d'aménagements en prévision pour le moment.

Manigod :

Pas d'aménagements en prévision pour le moment.

.

.

Dimanche 18 novembre 2018 / Travaux 2018 au Grand-Bornand

Quelques photos des chantiers au Grand-Bornand ce week-end.

Le front de neige des Gettiers, avec la nouvelle route, vue depuis la Gaudinière :

La voie de garage à sièges du Lachat est terminée, et les nouveaux sièges sont en ligne. Cette voie est identique à celle de la Floria, à la seule différence près qu'elle est recouverte d'un mini toit pour protéger les pinces et éviter l'accumulation de neige/glace sur le rail :

Ensuite, les finitions de la piste de l'Aiglon et la création d'une variante au niveau du dernier mur avant le col de Châtillon sont en cours. Cette variante "plonge" dans le versant côté vallée du Bouchet, effectue ensuite un virage pour regagner le col de Châtillon.

L'arrivée de la variante "l'Aiglon" au niveau du col de Châtillon :

Sur la piste principale du Gypaète, au niveau du mur, l'ancien chemin carrossable alors dévié sur la nouvelle piste a été entièrement rebouché pour éviter les cassures de pente : 

Au sommet du mur de la Gypaète, vu sur la variante et son virage. On aperçoit au fond, au niveau des arbres, la plate-forme projetée pour l'arrivée du futur télésiège de Châtillon : 

La variante au niveau du virage. On aperçoit au loin l'arrivée de l'actuel téléski de Châtillon : 

.

.

Dimanche 11 novembre 2018 / Travaux 2018 au Grand-Bornand

A quelques semaines du lancement de la saison d'hiver, un petit point sur les chantiers au Grand-Bornand s'impose !

Tout d'abord voici quelques photos de la gare routière prises cette année. Pour rappel, elle a été déplacée à l'automne 2017 sur le site du mini-golf/piscine :

Ensuite, comme prévu, le télésiège des Languières a été entièrement démonté tandis que le téléski du Crozat a été partiellement démonté. Les deux ne sont pas remplacés. Pour le Crozat, le câble, les poulies et la station retour ont été retirés, tandis que la gare et les deux pylônes sont toujours en place : ils seront enlevés durant l'été 2019, en même temps que le télésiège de la Taverne et le téléski des Arces.

Quelques photos des Languières, ici les sièges ont été retirés et l'installation est définitivement arrêtée :

Quelques semaines plus tard, le démontage a eu lieu en l'espace de 3 jours, comme pour le Crêt l'automne précédent :

Le plateau du Rosay a été le théâtre de plusieurs autres chantier cet été dont :

  • la reconstruction du restaurant "le Châtillon" qui avait brulé l'automne précédent
  • la démolition du soubassement de l'ancien restaurant
  • la construction d'une voie de garage à sièges sur le télésiège du Lachat pour en augmenter le débit (chantier en cours au 11 novembre)

Vue sur le plateau en octobre, avec le bâtiment de restaurant presque achevé et les fouilles en cours autour du Lachat pour la voie de garage :

Le nouveau restaurant : 

Et la reprise paysagère de l'emplacement de l'ancien soubassement démolit :

Les téléskis de la Côte et de Châtillon, dans un cadre plus aéré : 

Le plateau au 11 novembre : 

Avec les massifs de la voie de garage, celle-ci sera mise en place dans les prochains jours : 

Il sera repris dans la continuité de l'aiguillage existant, ici visible au-dessus du siège :

.

Enfin, le gros du chantier a eu lieu au Chinaillon, où la route du front de neige des Outalays jusqu'au Clut a été déviée en prévision du remplacement du télésiège des Outalays à l'été 2019. Les réseaux (électrique, eau, assainissements) ont été repris sur ce nouvel axe.

La nouvelle route est en rouge, l'ancienne route en jaune. La partie supprimée comprend la partie des Chamois au Bruyère.

Début des travaux au printemps 2018 : 

Le terrassement de la zone du futur jardin d'enfants :

La mise en place des bordures de la route à l'automne : 

La route en cours d'achèvement au 11 novembre : 

Le futur jardin d'enfants avec le bâtiment ESF qui sera encore en place cet hiver avant d'être remplacé par le nouveau bâtiment d'accueil du domaine skiable à l'été 2019 : 

.

.

Mardi 23 octobre 2018 / Mise à jour des plans des pistes des stations des Aravis & mise en ligne de dossiers de chantiers du Grand-Bornand

Les plans des pistes 2018/2019 sont sortis. On notera l'absence de modifications sur le plan des pistes de Manigod cette année 2018.

.

La Clusaz : 

>> Plan des pistes 2018/2019 de La Clusaz - Grand format PDF <<
  • Apparition d'une nouvelle piste noire Le mur à Jules sur le plateau de Beauregard, à côté du téléski du Névé. Juqu'à présent, il s'agissait d'un hors-piste très fréquenté

.

Le Grand-Bornand : 

>> Plan des pistes 2018/2019 du Grand-Bornand - Grand format PDF <<

  • Suppression du télésiège des Languières, démonté
  • Suppression du téléski du Crozat, partiellement démonté. Le reste du démontage sera effectué au printemps 2019 dans le cadre du réaménagement du secteur
  • Création d'une variante à la Gypaète au niveau du Col de Châtillon, permettant d'éviter le "mur". Il s'agit du prolongement de la piste de l'Aiglon créée en 2017
  • Suppression de la piste des Tavaillons, remplacé par le boarder cross de la Mulaterie qui s'est décalé en lieu et place de l'ancienne piste

.

Retrouvez dès à présent deux dossiers complets sur la construction du tapis de l'Alpage Express et la rénovation/extension du réseau neige de la vallée du Maroly qui ont eu lieu durant les étés 2016 et 2017.

^^ Cliquez sur l'image pour accéder directement au dossier, placé dans "les chantiers et projets sur le domaine du Grand-Bornand ^^

.

^^ Cliquez sur l'image pour accéder directement au dossier, placé dans "les chantiers et projets sur le domaine du Grand-Bornand ^^

.

A NOTER : La mise en ligne de ces dossiers supprime toutes les actualités, traitant de ces sujets, qui sont sur cette page.

.

.

.

Dimanche 03 juin 2018 / La Clusaz - Construction du télésiège du Crêt du Merle et du téléski du Nant

Retrouvez dès à présent un dossier complet sur la construction du télésiège du Crêt du Merle et la construction du téléski du Nant qui ont eu lieu durant l'été 2017.

^^ Cliquez sur l'image pour accéder directement au dossier, placé dans "les chantiers et projets sur le domaine de La Clusaz ^^

.

A NOTER : La mise en ligne de ce dossier supprime toutes les actualités, traitant de ce sujet, qui sont sur cette page.

.

.

.

Mercredi 23 mai 2018 / Bilan de l'hiver 2017/2018 au sein du massif des Aravis et projets d'aménagements

Après plusieurs saisons caractérisées par un fort manque de neige, celle-ci a fait son apparition en abondance dès le début de décembre 2017 permettant des pré-ouverture sur Balme dès le 02 décembre ! Le week-end suivant, le Grand-Bornand a fait une entrée fracassante en ouvrant de manière définitive une partie de son domaine !

Le 23 décembre, les quatre stations étaient entièrement ouvertes, pour le plus grand bonheur des skieurs qui profitaient de nouveau d'un noël à la neige et sous un beau soleil ! Mais hélas, cela ne dura pas...

Pour le nouvel an, une tempête traversa les Alpes du Nord et déversa de l'eau jusqu'à plus de 2000m d'altitude. Néanmoins, la quantité de neige en ce début de saison étant exceptionnelle, aucune piste ne fut mise à mal. En revanche, c'était le début de l'apparition d'un mauvais temps qui allait perduré toute la saison !

De janvier à mars, la saison s'enchaîna sans difficultés majeures : la neige fut omniprésente, les skieurs au rendez-vous même si ces derniers ont d'une manière générale fait des journées plus courtes avec le manque de soleil persistant.

Au mois d'avril, le beau temps refit son apparition de manière continue mais le redoux resta peu marqué pour la saison : la fermeture se fit dans une ambiance encore hivernal, le 15 avril pour Manigod, le 20 avril pour le Grand-Bornand et le 30 avril pour la Clusaz.

.

Après cette nouvelle saison d'hiver, c'est le moment idéal pour évoquer les projets d'aménagements de cet été dans les différentes stations. La liste sera revue au fur et à mesure de l'avancement de l'intersaison.

Le Grand-Bornand :

  • Déviation de la route du front de neige du Chinaillon, des Outalays jusqu'au Clut, en prévision du remplacement du télésiège des Outalays à l'été 2019.
  • Finitions de la piste de l'Aiglon et création d'une variante au niveau du dernier mur avant le col de Châtillon.
  • Démontage du télésiège des Languières et arrêt définitif du téléski du Crozat

La Clusaz : 

Pas d'aménagements en prévision pour le moment.

Manigod :

Pas d'aménagements en prévision pour le moment.

.

.

Mardi 05 décembre 2017 / Petit tour de quelques chantiers dans les Aravis...

Petit tour à Manigod où les sièges du télésiège de Crète Blanche ont été remplacés dans le cadre de la mise en conformité des sièges "Goutte d'eau". Ils ont été remplacés par des sièges identiques à ceux du télésiège de la Croix-Fry : 

.

.

.

Mercredi 03 mai 2016 / Bilan de l'hiver 2016/2017 au sein du massif des Aravis et projets d'aménagements

Jamais deux sans trois...

L'expression se vérifie cette année, avec un triste record au niveau du manque de neige depuis la fin des années 1980 et ses hivers sans neige. Chacun retiendra cette fin décembre 2016, et son nouvel absence de neige à cause d'un automne sec qui s'est prolongé jusque début janvier.

S'il neigea en conséquence en novembre, le redoux qui a suivi pendant une semaine fit disparaître presque intégralement cette neige porteuse d'espoirs. A la mi-décembre, toujours pas de trace de neige tandis que l'inversion de température faisait rage, permettant ainsi de produire plein pot dans les centres des villages du Grand-Bornand et de la Clusaz à 1000 mètres d'altitude, alors qu'il faisait péniblement 3/4°C à 1500m. Fin décembre, il faisait beau tous les jours. Saint-Jean de Sixt passait son troisième Noël à l'arrêt, on skiait à Manigod sur la neige à canons produite en novembre sur la Tête de Cabeau, à La Clusaz on allait chercher les derniers restes de neige naturelle sur Balme tandis qu'au Grand-Bornand, la noria de navettes vers les téléskis du Prarian repris du service, alors qu'il y a trente ans tout le monde disait "plus jamais...". Les températures retombèrent dans le négatif juste avant Noël, et l'inversion s'acheva. Progressivement, on étendit l’ouverture des secteurs à d'autres installations sur le Maroly pour le Grand-Bornand et sur le Crêt du Merle pour La Clusaz.

Une première salve d'ouverture débuta le 07 janvier, mais il fallut attendre le 14 janvier puis le 18 janvier pour permettre de skier sur plus de 80% des domaines skiable des Aravis. Saint-Jean de Sixt fut la station des Aravis la plus touchée, puisque si elle put ouvrir à ce moment-là, elle ferma dès début février, sans pouvoir ré-ouvrir... Février fut marqué par un enneigement toujours faible, mais permettant d'atteindre les 98% d'ouverture la majeure parte du mois. Lorsque certaines installations et pistes fermaient, elles rouvraient dès la chute de neige suivante ! Le froid fut en revanche présent et très régulier, permettant d'empêcher la fonte du manteau neigeux malgré le passage. Mais hélas cela ne dura pas...

Après une nouvelle grosse chute de neige début mars accompagné d'un vent d'une rare violence, le redoux revint à la charge. Le manteau neigeux diminua sensiblement à la suite de l'épisode pluvieux de 18 mars. Néanmoins, les Aravis étant bien positionné par rapport à la plupart des autres stations de la région, l'impact de la météo du mois de mars sur l'ouverture des domaines restera faible. Au 27 mars, près de 80% des domaines seront encore ouvert. Mais tout s'accéléra les jours suivants : en effet, étant donné la hauteur du manteau neigeux péniblement bas toute la saison et à toutes les hauteurs, les pistes lâchèrent en même temps de partout ! Du jamais vu depuis de nombreuses années...

Ainsi, dès le 07 avril, on ne skiait plus que sur la neige à canons de la Tête de Cabeau sur Manigod, à Balme pour la Clusaz et ce fut le Grand-Bornand qui s'en sortit alors le mieux puisqu'on skiait encore sur presque tous les secteurs grâce à la neige à canons entre autre. Au 17 avril, seul la Clusaz put maintenir son secteur de Balme, le redoux persistant toujours... Le clap de fin de la saison fut donné le 30 avril, après une dernière semaine marqué par le retour du froid et la neige à 800 mètres d'altitude, phénomène plutôt rare pour une fin avril !

Ce que l'on retiendra de cette saison 2016/2017, ce ne fut pas tant le manque de froid, mais l'absence de précipitations ayant créé une période de sécheresse en plein hiver ! Il fut donc responsable du bas niveau du manteau neigeux sur l'ensemble de la saison... 

.

Après ce nouvel hiver à demi-teinte, c'est le moment idéal pour évoquer les projets d'aménagements de cet été dans les différentes stations. La liste sera revue au fur et à mesure de l'avancement de l'intersaison.

Le Grand-Bornand : 

  • Allongement du tapis couvert de l'Alpage Express sur sa partie basse.
  • Finalisation des travaux de l'automne 2016 (nouvelle usine à neige au Maroly, piste des Airelles, front de neige de la Floria).
  • Création d'une seconde prise d'eau sur le lac du Maroly pour alimenter la nouvelle usine à neige (printemps 2017 - visite décennale du lac du Maroly).
  • Couverture partielle en neige de culture de la piste de la Duche et de la Piste 2000, couverture totale des pistes des Airelles et des Primevères.
  • Création d'une bretelle de déviation du mur de la Tolar en direction du Chinaillon.
  • Création de la nouvelle piste de l'Aiglon sur la face ouest du Lachat.
  • Construction du nouveau bâtiment d'accueil de la Patinoire.

La Clusaz : 

  • Construction du télésiège débrayable six places du Crêt du Merle, avec restructuration des caisses et création d'une consigne à skis.
  • Augmentation de la puissance instantanée de l'usine à neige du Crêt du Merle.
  • Bouclage du réseau neige entre le Crêt du Merle et le Plan de Balme, via la piste du Fernuy. Couverture de la zone en neige de culture (Fernuy haut, jonction Fernuy -> Dahu).

Manigod :

Pas d'aménagement en prévision pour le moment.

.

.

.

Mercredi 25 mai 2016 / Bilan de l'hiver 2015/2016 au sein du massif des Aravis et projets d'aménagements

Les années se suivent... et se ressemblent ! Comme la saison précédente, nous venons de connaitre un hiver en demi-teinte. La neige est en effet arrivée très rapidement et en quantité dès fin novembre, mais le mois de décembre a été doux et très sec... La seule véritable fenêtre de froid de fin novembre a permis de faire tourner les canons à neige, mais leur production n'était pas suffisante, ce qui fait que les vacances de Noël et du nouvel an se sont déroulé sous le beau soleil, mais dans une ambiance très printanière, comme en témoigne la photo ci-dessous :

La piste des Gettiers au 28 décembre 2015 

.

Seuls les secteurs de Balme à La Clusaz et le Maroly au Grand-Bornand étaient dans une ambiance un peu plus hivernale et on dénombrait quinze pistes ouvertes sur chacune de ces deux stations et moins d'une dizaine pour Manigod. Il s'est remis à neiger juste après la fin des vacances et le mois de janvier qui a suivi était assez doux également, avec une limite pluie-neige oscillant inexorablement aux alentours de 1500m. L'orage et la tempête se sont mêlés au programme, et il aura fallu attendre mi-janvier pour avoir un retour à la normale au niveau de l'ouverture des domaines skiables.

Le mois de février était sur la même lancée que le mois précédent. Malgré une limite pluie-neige plus basse, le mauvais temps persistant a refroidi les ardeurs des skieurs, cherchant désespérément les moindres rayons de soleil... Ce dernier est revenu avec le froid début mars. Les conditions étaient alors les plus propices pour le ski, comme en témoigne la nette augmentation de l'afflux des skieurs durant l'ensemble du mois de mars et même au-delà puisque le mois d'avril était également très bon niveau ski et niveau météo. Cela faisait plusieurs années que les Aravis n'avaient pas fermé avec encore autant de neige sur les pistes... La chaleur se fit attendre et se fait toujours attendre, car en ce 23 mai 2016, il neigeait encore à partir de 1200m d'altitude !

Pour ceux qui ont connu la fin des années 1980, ce début de saison était extrêmement similaire à décembre 1989, à la différence près qu'à l'époque il n'y avait pas de canons à neige. C'était la fin des hivers sans neige, et aujourd'hui tout le monde espère que les deux saisons qui viennent de s'écouler sont derrière nous et que l'on reviendra sur des saisons normales les prochaines années comme cela était arrivé en 1990 !

C'est donc le moment idéal pour évoquer les projets d'aménagements de cet été dans les différentes stations. La liste sera revue au fur et à mesure de l'avancement de l'intersaison.

Le Grand-Bornand : 

  • Construction d'un tapis couvert sur le plateau du Rosay, en remplacement du téléski du Rosay et du télécorde du Junior. Couverture en neige de culture de l'espace débutants
  • Construction d'une nouvelle usine à neige au Maroly, près du lac, afin d'augmenter la puissance instantanée disponible et créer un nouveau réseau indépendant pour ce secteur
  • Remplacement des enneigeurs de la piste des "Tarines"
  • Couverture en neige de culture de la piste "Chardons Blancs"
  • Fin de la réhabilitation de l'hôtel du Roc des Tours au Chinaillon

La Clusaz : 

  • Fin de la réalisation du complexe immobilier du hameau des Granges au Bossonnet

Manigod :

Pas d'aménagement en prévision pour le moment.

.

.

.

Dimanche 17 mai 2015 / Bilan de l'hiver 2014/2015 au sein du massif des Aravis

Une saison d'hiver... en demi-teinte ! La neige a eu en effet du mal à montrer le bout de son nez, au point que les stations ont dû lancer la saison le 20 décembre sur une quantité minimale de neige. A la Clusaz, seul le massif de Balme a pu ouvrir, au Grand-Bornand on skiait dans la vallée du Maroly et à Manigod, seuls quelques appareils débutants ont pu occuper les vacanciers. Néanmoins, le programme d'activité a été révisé pour permettre de profiter différemment de la première semaine des vacances de Noël.


Au final, il aura fallu attendre le samedi 27 décembre pour profiter pleinement du ski, car la quantité de neige tombée au cours de la journée a provoqué d’énormes ralentissements sur les routes mais a permis d'ouvrir la quasi-intégralité des domaines dès le lendemain matin !

Mais le beau temps refit rapidement son apparition et dès la fin des vacances de Noël, la neige commença à fondre...

.

Les domaines fermèrent progressivement certains secteurs de leurs domaines en janvier, car le redoux fit inexorablement fondre le manteau neigeux. Le 20 janvier la neige refit son apparition, mais ce fut réellement l'épisode neigeux du 29 et 30 janvier qui relancèrent la saison. Dès lors, l'intégralité des domaines purent ouvrir et accueillirent les vacanciers de février dans les meilleures conditions qui soient ! 

Aux vacances de février, d'excellentes conditions étaient réunies pour les nombreux skieurs présents au cours de ces quelques semaines.

Au mois de mars, les températures restèrent relativement froides, permettant de maintenir en état le manteau neigeux qui restait très minces par rapport aux autres années : seulement trois épisodes neigeux ont eu lieu depuis le début de saison !

Fin mars, les conditions restèrent toujours bonnes, les rares pluies et le bon ensoleillement n'ayant pas encore entrainé une dégradation du manteau neigeux.

Au début avril, les fermetures de fin de saison débutèrent normalement, tandis que le niveau de neige toujours très bas depuis janvier commençait seulement à diminuer.

Finalement, la saison s'est terminé normalement et dans de meilleures conditions que d'autres années : toujours peu de pluie, beaucoup de soleil, et une neige toujours présente sur les pistes malgré une accélération de la fonte à partir du 15 avril !


Maintenant place à la préparation de l'hiver prochain...

.

.

.

Retour en haut de page